Docteur François Dupuys

Hernie ombilicale

Une hernie ombilicale est une tuméfaction de la paroi abdominale dans la zone autour du nombril (ombilic).

Le nombril est une zone de faiblesse de la paroi musculaire de l’abdomen, car elle est la zone par laquelle passent les vaisseaux sanguins pour nourrir le fœtus pendant la grossesse.

L’hernie ombilicale se forme lorsque une partie du contenue abdominale (intestin, épiploon, graisse) sort de sa position normale, a travers ce point de faiblesse de la paroi abdominal.

Une hernie ombilicale peut survenir à tout âge mais elle est plus fréquente chez les bébés.

Qu’est ce que cause l’hernie ombilical ?

Chez le nourrisson

Une hernie ombilicale survient généralement chez les nourrissons, mais peut survenir chez l’adulte aussi

  • Chez le bébé, elle se produit lorsque le muscle à travers lequel passent les vaisseaux sanguins qui nourrissent le fœtus ne se ferme pas complètement.
  • Par conséquent une partie de l’intestin et des autres tissus, poussent à travers ce point faible dans le ventre. Cela provoque un gonflement autour du nombril (l’ombilic).
  • La plupart des hernies ombilicales ne sont liés à aucune maladie.
  • Toutefois, une hernie ombilicale peut être associée à des maladies congénitales rares.

Chez l’adulte

Les hernies ombilicales peuvent également survenir chez l’adulte, surtout chez les femmes.

Elles sont liés d’une part à la faiblesse des muscle de l’abdomen (le point faible de l’enfance se ré-ouvre, chez la femme enceinte, ou ayant fait plusieurs grossesses, sujet en surpoids) et d’un autre part a l’augmentation de la pression intra-abdominal (toux chronique, obésité, constipation, problèmes urinaires, ascite)

Comment se manifeste l’hernie ombilicale  ?

Chez le nourrisson

Elle est faite d’un gonflement sur le nombril qui est visible souvent lorsque le bébé s’assoit, ou lors des cris.

Ce gonflement peut s’aplatie, lorsque le bébé est calme et se couche sur le dos.

Les hernies ombilicales sont généralement indolores.

Chez l’adulte

Elle apparaît comme une tuméfaction de plusieurs centimètres de taille, au centre du ventre, dans la région ombilicale.

Elle est généralement réductible, sauf si compliquée, et indolore.

Elle tend à prendre de taille au fil du temps.

Quel examen faut-il faire dans les hernies ombilicales ?

  • Le médecin diagnostique l’hernie au cours d’un examen physique.  Il palpe l’hernie et essaye de la réduire doucement.
  • Chez l’adulte il peut lui demander au patient de se tenir debout, de tousser.
  • Il peut demander aussi une échographie pour bien confirmer le diagnostic.

Quel est le traitement des hernies ombilicales ?

Chez l’enfant

  • Habituellement, le point de faiblesse se referme spontanément après l’âge de 1 ans, et l’hernie disparaissent.
  • Aucun traitement n’est nécessaire sauf si l’hernie persiste après l’âge de 3 ans, le traitement chirurgicale sera nécessaire.

Chez l’adulte

  • La chirurgie est le seul traitement efficace chez l’adulte.
  • La faiblesse de la couche musculaire doit être réparé. Sans cela, une hernie ombilicale est susceptible de devenir de plus en plus en plus gênante.
  • Non-traitée ; elle peut causer des complications graves chez les adultes.
  • Le risque de complications augmente avec la taille de la hernie.
  • Une fois une hernie ombilicale a été diagnostiquée, le médecin recommandera habituellement d’être opérer.

Quelle préparation pour l’opération d’une hernie ombilicale?

Le chirurgien expliquera comment le patient doit se préparer pour l’intervention.

Par exemple : arrêt du tabac chez les fumeurs, (le tabagisme augmente les risques de contracter une infection de la plaie, ce qui peut ralentir le rétablissement), éviter de manger et de boire au moins 6 heures avant l’intervention le médecin anesthésiste vous donnera aussi d’autres recommandations pour la préparation.

Comment se passe l’intervention ?

L’opération dure de 30 à 90 minutes selon la méthode utilisée.

Le but d’opérer une hernie ombilicale est de pousser son contenu dans l’abdomen et la réparation de la zone de faiblesse de la paroi musculaire.

Il existe deux principaux types d’opération – ouvert et cœlioscopique (laparoscopique).

La chirurgie endoscopique est généralement recommandée si l’hernie a récidiver après une opération précédente.

L’opération peut être faite sous anesthésie générale ou rachianesthésie.

La chirurgie ouverte.

  • Une petite incision est faite juste au-dessus ou au-dessous du nombril, et l’hernie est repoussé en place.
  • La zone faible dans le muscle est renforcée et souvent une maille synthétique est mise en place pour renforcer la paroi abdominale.
  • L’incision est fermée avec des points de suture et recouvert avec un pansement.

La chirurgie endoscopique.

  • Trois petites incisions de 1 centimètre sont faites dans l’abdomen.
  • Le chirurgien introduit un tube endoscopique (laparoscope) dans l’une des incisions, ce tube est muni d’un caméra qui envoie des image sur un moniteur.
  • L’hernie est réparé en utilisant des instruments chirurgicaux spéciales qui sont passés à travers les autres incision.
  • Une maille synthétique est fixé à la face interne des muscles abdominaux, pour renforcer la paroi abdominale.
  • Les incisions faites sont refermées avec des points de sutures et recouvertes d’un pansement.
  • Cet méthode a comme avantage une période de récupération plus courte.

À quoi s’attendre après cette intervention?

  • En cas d’anesthésie générale, le malade peut avoir besoin de se reposer jusqu’à ce que les effets de l’anesthésie disparaissent.
  • Il sera peut être nécessaire de prescrire un traitement antalgique pour soulager la douleur si elle existe.
  • Le malade sera en mesure de rentrer chez lui lorsque il se sent prêt.
  • Il faut avoir des conseils sur les soins et la cicatrisation des plaies.

Comment sera la récupération de l’opération d’une hernie ombilicale ?

Des exercices légers, comme la marche, aidera à accélérer le rétablissement.

Le patient doit être en mesure de reprendre une activité normale après environ deux semaines.

Il doit manger beaucoup de légumes, de fruits et d’aliments riches en fibres tels que le riz brun et le pain complet. Cela aide à prévenir la constipation, qui peut provoquer un effort non-conseillé.

Si le travail est pénible et oblige à soulever des charges lourdes ou exercer une pression sur les muscles abdominaux, il est préférable de s’abstenir.

Quels sont les risques d’une opération sur l’hernie ombilicale?

Ces cures chirurgicale sont couramment réalisées et généralement sans danger.

Toutefois, le patient doit être au courant des effets secondaires possibles et le risque de complications.

Les effets secondaires :

  • Sensation de malaise suite à l’anesthésie générale.
  • Douleur, et gonflement mineur dans le bas-ventre.
  • Les effets secondaires sont généralement moins sévère après une chirurgie cœlioscopique.

Complications possibles (Sont rares)

  • Comme toute opération, une possible réaction inattendue à l’anesthésie
  • Saignements excessifs
  • Infection de la plaie. (nécessite un traitement antibiotique)
  • Récidive de l’hernie.
  • Blessure de l’intestin au cours de l’opération, mais cela est très rare

Quelles sont les complications possibles d’une hernie non traitée?

L’hernie étranglée est la complication majeur, et nécessite une chirurgie immédiate.

C’est quand l’intestin et d’autres tissus se coincent et s’étranglent dans le sac de l’hernie, c’est ce qu’on appelle une « hernie étranglé ».

On suspecte une hernie étranglée si un enfant est très agité ou semble avoir des douleurs abdominales, ou si l’hernie devient sensible, gonflé, ou rouge. Et en cas d’arrêt du transit intestinal plus de 03 jours.

Il s’agit d’une situation d’urgence nécessitant une intervention chirurgicale.